On en parle !

illustration2

Partagées et portées par le groupe des biographes NPI, déontologie et valeurs sont largement et régulièrement reconnues par la presse, les média et les clients; ce qui permet à ce réseau informel de biographes de jouir d’une solide réputation, et de nombreux articles élogieux :

  • Le Parisien/Aujourd’hui en France du 6 octobre 2007 « Ils ont créé le Réseau des nègres pour inconnus. Ils plaident pour une déontologie, un respect de la confidentialité et une éthique financière ».
  • Revue française de généalogie, décembre 2008 « Le réseau des Nègres pour inconnus (NPI) regroupe une cinquantaine de biographes. Il s’agit de respecter une véritable éthique et déontologie, protégeant le client-narrateur de tout abus ».
  • Magazine Lire, mars 2007 « Les prix (nota : des NPI) sont d’une précision et d’une clarté totale. On doit prévoir environ 2500 euros pour disposer d’une vingtaine de livres imprimés ».
  • Le Particulier pratique, mai 2012 « Le réseau Nègres pour inconnus (NPI) compte une soixantaine de membres qui respectent une déontologie stricte et pratiquent des tarifs raisonnables ».
  • Le Monde magazine du 27 mars 2010  « Guillaume Moingeon a défini un statut professionnel, fixé des tarifs, réfléchi à une déontologie et lancé un réseau, les Nègres pour inconnus. Le site de Guillaume Moingeon donne des conseils permettant d’éviter les arnaques ».
  • Journal Télévisé de TF1 du 26 mars 2013, interview du créateur du réseau NPI.
  • LEADER REUNION n° 149 du 20 mai au 20 juin 2013, p.89 : “Faites écrire votre biographie ou vos mémoires par un biographe professionnel”.

lecriteur-logo